Comment élargir son périmètre Achats ?

par | Sep 22, 2020 | Performance achat

Economisez grâce au service Achats

Réaliser toujours plus d’économies grâce au service Achats est le but recherché par toutes les
organisations. Mais l’atteinte de cet objectif est limitée par un champ d’action des Achats encore trop restreint.
Pour optimiser l’impact du service Achats, l’adhésion du management est nécessaire puisqu’un changement de fonctionnement devra être amorcé.

Voici les points que vous pourrez mettre en avant pour gagner ce soutien, et ainsi élargir le périmètre
d’action de votre service Achats :

1

La performance et les résultats

Les acheteurs sont évalués sur la performance et les résultats qui découlent de leurs process Achats, alors que certains services ont pour vocation de contribuer autrement à la vie d’une entreprise.
Leur faire maintenir une activité d’achat ou d’approvisionnement des commodités nécessaires à leur fonctionnement les empêche de se concentrer sur leur fonction principale au sein de l’entreprise.

2

La formation aux techniques de « cost savings »

Les acheteurs sont formés aux différentes techniques de « cost savings » comme la négociation, ou encore le sourcing stratégique.
A contrario, les ingénieurs par exemple, les chefs de services ou tout autre client interne ne suivent pas de formations à ces pratiques. De ce fait, le risque d’acheter mal, à un prix plus élevé, ou sous des conditions non optimales s’en voit augmenté.
De plus, les acheteurs sont sensibilisés et connaissent l’intérêt d’outils dédiés à leur fonction, comme les méthodes eSourcing. Ces outils ne sont pas connus de tous en entreprise, ce qui, une fois de plus, peut conduire à des achats non compétitifs.

3

Sélectionner la meilleure option

Une des fonctions du service Achats est de savoir identifier les alternatives qui peuvent être proposées à l’entreprise pour sélectionner la meilleure option qui s’offre à elle.
Trop souvent, les clients internes s’arrêtent au premier fournisseur identifié, sans mener de recherches complémentaires ni même de comparaison ; si bien que l’organisation se trouve engagée sous des conditions non optimales, pour plusieurs années.
De plus, les acheteurs sont capables d’évaluer la viabilité d’un fournisseur et sa situation financière. Les clients internes sous-estiment souvent cette analyse, ce qui peut conduire à une situation de cessation d’activité d’un fournisseur au court du partenariat contracté par ces mêmes collaborateurs.

4

Travailler en collaboration

En travaillant en collaboration avec tous les services de l’entreprise, le département Achats organise une veille et est informé des normes et standards propres à l’activité de son organisation.
Les acheteurs peuvent ainsi activer différents leviers pour réduire les coûts, les stocks de l’entreprise
et éviter les pièges déjà identifiés dans des situations précédentes défavorables.

5

Rationaliser les achats

Il n’est pas rare de constater qu’un fournisseur facture, pour le même matériel, différents
services d’une entreprise à différents prix. En s’assurant que la tâche de contrôle des conditions soit
attribuée aux Achats, l’entreprise se couvre contre ces pratiques et bénéficie de conditions optimales
lissées à tous ses pôles d’activités : elle maîtrise ainsi son pouvoir d’achats.

Pour en savoir plus :

Revoir le Webinar sur les étapes pour réussir votre stratégie d’achat

Jérémy Ferrer vous présente un webinar Sourcing Force concernant les 10 étapes pour réussir votre stratégie achats.

Share This