Analyse des besoins

Défendre son Business Case Achats : Nos conseils

Published By
Olivier Audino
Tags
Stratégie Achat

Pour défendre son business case achats, il est essentiel de faire preuve d'une bonne préparation et d'une solide argumentation. Tout d'abord, il est primordial de réaliser une étude de marché approfondie afin de connaître les besoins des clients potentiels, les tendances du secteur d'activité et la concurrence existante. Cette étude permettra de définir le modèle économique du projet de création d'entreprise, en identifiant les opportunités et en évaluant la faisabilité de l'entreprise. En parallèle, il convient de réaliser un plan financier prévisionnel et un plan de financement détaillé.

Stratégie Financière Essentielle : Compte de Résultat Prévisionnel et Plan de Trésorerie comme Garants de la Crédibilité et de la Viabilité du Projet

Le compte de résultat prévisionnel permettra d'estimer la rentabilité de l'entreprise à moyen et long terme, tandis que le plan de trésorerie permettra de garantir une bonne gestion financière. Ces éléments renforcent la crédibilité du business case et démontreront la viabilité du projet. Il est important de structurer le business case de manière claire et synthétique.

Élaboration d'un Business Plan

Élaboration d'un Business Plan Solide : Stratégie, Analyse du Marché et Convaincre les Financeurs

Un bon business plan comprendra une partie dédiée à la rédaction du plan d'affaires, qui explique la stratégie marketing et commerciale ainsi que la stratégie de lancement et de développement de l'activité. Il est également recommandé d'inclure une analyse du marché, mettant en avant les clients potentiels et les concurrents, ainsi qu'une partie financière détaillée, comprenant le compte de résultat prévisionnel et les flux de trésorerie.

Une fois le business case élaboré, il est crucial de convaincre les financeurs potentiels, tels que les banquiers ou les investisseurs. Il est donc nécessaire de présenter un plan efficace et réaliste, en mettant en avant les points forts du projet et en expliquant en quoi il se démarque de la concurrence.

Optimisation du Business Case : Transparence Financière, Expertise Comptable et Conviction Entrepreneuriale

Il est également important de souligner les besoins de financement et de présenter les projections financières de manière transparente. De plus, il peut être pertinent de faire appel à un expert comptable afin d'apporter une crédibilité supplémentaire au business case. Enfin, il est recommandé de formaliser et de présenter le business case de manière claire et didactique, en utilisant des graphiques et des tableaux financiers pour faciliter la compréhension des informations clés. Il est également essentiel de faire preuve de conviction et d'assurance lors de la présentation du business case, en mettant en avant les compétences et les qualifications du chef d'entreprise. 

Stratégie Gagnante pour le Business Case Achats : Plan Détaillé, Argumentation Solide et Conviction Inébranlable

Pour défendre son business case achats, il est nécessaire d'élaborer un plan détaillé et réaliste, en prenant en compte tous les éléments clés tels que l'étude de marché, le plan financier, la stratégie marketing et la concurrence. Une argumentation solide, une présentation claire et une conviction évidente seront les clés pour convaincre les financeurs potentiels et ainsi mettre toutes les chances de son côté pour la réussite de son entreprise.

Business Case Achats

Votre « Business Case Achats » est-il susceptible de réussir ou d’échouer ?

Que vous investissiez dans la technologie, la formation, ou les nouveaux employés, les Directions Achats ont besoin de construire un « business Case Achats » pour convaincre la Direction Générale de financer un projet d’entreprise ou un achat important.

Un « Business Case Achats » comprend une description du projet, le montant à investir, et la prestation de financement prévue.

Le fait d’avoir un « business case d'achats » ne garantit pas l’approbation de vos plans.

Vous devrez probablement faire face à de nombreuses questions et défendre votre cas. Soyez prêt !

Vos alternatives avec une fraction du financement demandé.

Même s’ils aiment vos idées, les dirigeants peuvent être autorisés à dépenser seulement 70 % de l’argent que vous proposez.

Comment réagiriez-vous si on vous demandait ce qui pourrait être accompli avec 70 % du financement ?

Le délai avec lequel vos bénéfices seront accrus.

Avec un investissement de départ, les dirigeants veulent savoir quand ils commenceront à voir des avantages financiers. Quel est le retour sur investissement (VAN…) ? C’est lorsque les avantages financiers excèdent l’investissement total.

Mais attention, beaucoup de dirigeants ne pourront pas envisager un retour sur investissement supérieur à 12 mois.

L’importance du timing.

Les dirigeants sont obligés de faire la différence entre ce que l’organisation a à faire aujourd’hui et ce qu’elle peut rapporter pour le dirigeant lui-même face aux actionnaires. Pouvez-vous énoncer plusieurs scénarios dans la durée avec des effets positifs ?

Les multiples options du succès.

La plupart des dirigeants sont arrivés à leur niveau en prenant de bonnes décisions et aiment à penser par eux-mêmes comme de bons décideurs. Alors laissez-les prendre une décision.

Et ne vous contentez pas d’un « oui » ou « non ». Présentez deux ou trois recommandations et laissez les décider laquelle est la meilleure.

Line
Featured Post

Popular posts