Configuration des menus dans le panneau d'administration

Des pistes pour mieux affiner votre cartographie achat grâce à la matrice de Kraljic

La matrice de Kraljic est une représentation du portefeuille achat de l’entreprise. Elle met en parallèle deux dimensions : l’importance stratégique de la famille d’achat en terme de valeur et la complexité du marché fournisseur.

La matrice de Kraljic en 4 points :

1. C’est la représentation du portefeuille achat de l’entreprise.

2. Elle met en parallèle deux dimensions :

L’importance stratégique de la famille d’achat en termes de valeur,

La complexité du marché fournisseur.

3. Elle permet d’obtenir des informations par filiales, fournisseurs, ou familles d’achat,

4. Elle sert notamment à comparer les positions suivantes :

Organisation de la fonction achat,
Gestion de la relation fournisseur,
Management du process achat… Etc.
Construisez votre propre matrice !

Besoin de conseil sur la mise en place de cette cartographie ?

Contact Olivier Audino

Pourquoi utiliser la matrice de Kraljic ?

Tout simplement parce que c’est un outil indispensable pour l’acheteur qui doit désormais être capable de répondre aux grands leviers du changement tels que :

  • Menaces sur la disponibilité des ressources et rareté des matières premières,
  • Turbulence politique et intervention gouvernementale sur les marchés,
    Intensification de la compétition
  • Accélération des changements techniques.
  • matrice kraljic Achat – Tableau des approches stratégiques
  • Risques et complexité sont les deux facteurs les plus importants à étudier pour vos acheteurs.

BME vous donne les moyens de les positionner en véritables acteurs du changement.

matrice kraljic

Le conseil de BME : une session de travail en groupe doit le plus souvent être précédée d’une session solitaire. Un groupe trouvera plus facilement sa dynamique s’il ne part pas de la feuille blanche.

L’axe des ordonnées :

C’est le plus simple à définir. Il impacte directement le profit. Dans la pratique, nous vous conseillons d’utiliser les montants dépensés et l’importance de l’article dans le produit final. Vous déciderez en fonction de votre portefeuille de l’endroit où positionner le curseur.

Suggestion :

Fixez la limite entre les produits A et les produits B.

articles A dans les quartiles supérieurs
articles B et C sont dans les quartiles inférieurs
Exemples de questions déterminant l’importance stratégique :

Part (en montant) de la famille d’achat dans la dépense totale achat ?
Impact de la famille d’achat sur le coût global du produit final ?
Qualité apportée par la famille d’achat dans le produit final ?
Possibilité de standardisation de la famille d’achat standard sur le marché et situation actuelle ?
Le fournisseur actuel est-il reconnu comme le leader du marché en termes de qualité et tarif ?
Niveau de collaboration entre votre société et le(s) fournisseur(s) au sein de la famille d’achat ?
Part stratégique de la famille d’achat dans la stratégie de différentiation de votre société ?
Relation à mettre en place avec les fournisseurs de la famille d’achat ?

L’axe des abscisses :

Il nécessite un travail analytique plus poussé car vous devrez déterminer les facteurs de complexification et de risques du portefeuille, c’est-à-dire des critères qualitatifs soumis au discernement.

Suggestions :

Tout d’abord, listez les facteurs importants dans votre contexte précis. Puis, faites participer des membres impliqués du centre d’achat. Enfin, prendre en compte leurs problématiques à ce stade stratégique sera un investissement très précieux, dont le retour se fera au moment du déploiement stratégique.

Posez-vous les bonnes questions pour chacun des facteurs (« combien faut-il de temps pour homologuer un nouveau fournisseur ? », « combien coûte l’homologation d’un nouveau fournisseur ? »…)

Pour cela, établissez une échelle de valeurs pour chacun des critères retenus, c’est-à-dire proposer des réponses possibles avec des coefficients de pondération. C’est l’étape la plus complexe dans l’élaboration de la matrice de Kraljic.
Puis, notez les articles en fonction de l’échelle de valeurs. Vous déterminerez à chaque phase s’il vaut mieux travailler seul ou en groupe.
Exemple de questions déterminant le risque d’approvisionnement :

Produits / services de la famille d’achat facilement accessibles sur le marché ?
Difficultés d’approvisionnements prévus à court / long terme ?
Nombre de fournisseurs potentiels pouvant substituer les fournisseurs actuels de votre société ?
Durée nécessaire pour reconstruire une relation commerciale avec un nouveau fournisseur ?
Internalisation possible de la dépense. Cela est-il profitable ?
Produits / services de substitution disponibles sur le marché ?
Degré de dépendance de votre société vis-à-vis des fournisseurs historiques ?
Coût de possession des produits de cette famille d’achat (stockage…) ?
Les produits de cette famille d’achat perdent-ils de la valeur avec le temps ?
Risque d’obsolescence des produits à cause de nouvelles technologies ?
Coût d’un changement fournisseur sur la famille d’achat ?
Les fournisseurs historiques sont-ils experts dans plusieurs domaines intéressant votre société ?
Niveau requis du Service Après-vente pour la famille d’achat ?
La variabilité des volumes de la famille d’achat requière-t-elle une attention particulière pour la sélection fournisseur ?
Pouvoir de négociation du fournisseur ?
Pouvoir de négociation de votre société ?

Quelques conseils sur le mode opératoire :

Afin de ne pas biaiser l’interprétation de la matrice, il faudra appliquer objectivement les échelles mises en place, de façon à ce que l’importance du volume et du prix de chaque famille d’achat apparaisse clairement.
Puis, des indicateurs de volonté de collaboration peuvent également être utilisés (volonté des clients internes à changer de fournisseurs, ressources achat à consacrer aux différentes familles).

La volonté des filiales à travailler avec la direction centrale et à collaborer avec les autres filiales est un facteur crucial.

Une fois quantifiées, les familles d’achat sont placées sur la matrice, et représentées par une bulle proportionnelle au volume d’achat.

A retenir :

Chaque case de la matrice de Kraljic nécessite un développement particulier. Les stratégies achats ne sont pas les mêmes, les bonnes pratiques, les pratiques de négociation, voire les profils des acheteurs sont différents. La matrice répond aux préoccupations du directeur des achats qui doit affecter les justes ressources aux activités les plus rentables.
La position de la famille d’achat sur un des cadrans de la matrice servira de référence pour construire le modèle. Elle sera complétée par la position sur la matrice de Bartlett et Ghoshal pour en déduire une organisation en termes d’achat.

Profil de Peter Kraljic

Peter Kraljic est né en Slovénie en 1939. Il a fait la plus grande partie de sa carrière chez McKinsey en Europe. Il est intervenu principalement chez les grands clients de l’industrie manufacturière et a publié de nombreux articles dans les revues économiques, notamment sur les problématiques de fusions-acquisitions ou les conséquences humaines des changements organisationnels.
En septembre 1983, il fait paraître dans la Harvard Business Review (HBR) un article intitulé « Purchasing must become supply management » dans lequel il milite pour la mise en place d’outils spécifiques à la fonction Supply Chain. Il est partisan d’une disruption complète de la fonction Achat, devenue trop routinière selon lui : contrats annuels avec fournisseurs, peu de remise en cause des positions, compétences et culture des acheteurs obsolètes. Il anticipe le monde en mouvement et considère que les achats et les approvisionnements se doivent de rester à la pointe du changement grâce à des stratégies complètes.
Surtout dans une économie désormais digitale et mondialisée nécessitant un ajustement rapide aux changements économiques et environnementaux.

Olivier Audino

 

Olivier Audino, Président Directeur Général
Diplômé de Grenoble Ecole de Management.

Avant de fonder Buy Made Easy, Olivier a travaillé 7 ans à la Direction des Achats de General Electric, United Technologies et du groupe SEB.

 

C’est en partageant avec les opérationnels et les chefs d’entreprise en France et en Europe qu’est née l’idée de proposer une place de marché simple d’utilisation et exclusivement dédiée aux attentes des professionnels.

Vous serez intéressé par :

Rejoignez notre réseau

Obligatoire *

Veuillez cocher les sujets qui vous intéressent
X

Nous Contacter