webleads-tracker

15% d'économies à réaliser pour les entreprises: L'émergence de l'e-achats

15% d'économies à réaliser pour les entreprises: L'émergence de l'e-achats

 

externalisation achat spot v2

Plus de 40% des sondés d'une étude du Hackett Group estime que 5% d'économies peuvent être réalisés à minima. Le pourcentage atteint 10 à 15 % pour 20% d'entre eux. Comment est-ce possible ? Peut-être en ayant une meilleure vision de ce que représentent concrètement ces achats spots, surtout au niveau de départements achats matures ayant épuisé toute autre possibilité de réduction de coût. Ainsi, l'utilisation de solutions informatiques adéquates permet de mettre en évidence la récurrence jusqu'alors insoupçonnée de nombreux services jugés ponctuels. L'enjeu pour les PME ou ETI qui ne disposent pas encore d'une solution e-achats consiste à développer une stratégie leur permettant de mieux contrôler les "achats sauvages".

L'étude du Hackett Group suggère que, parmi les 80% d'achats mentionnés plus haut, 55% sont couverts via une combinaison de trois approches :

  • Le sourcing stratégique (Appels d’offres) – qui permet de contrôler 40% des achats
  • L ‘influence du département achats (Panel Fournisseurs) – qui influence 10% des achats
  • L'utilisation de e-Catalogues – pour 5% des achats

Par manque de temps, de nombreuses PME ou ETI ne peuvent se pencher sur des opportunités de rationalisation de leur gestion des approvisionnements. Dommage, car identifier précisément ces sources d'économie potentielles permet de libérer des ressources pour le traitement de tâches à plus forte valeur ajoutée.

L'étude démontre que jusqu'à 30% des achats de classe C ont potentiellement une vocation à l'externalisation, une démarche encore novatrice pour ce type d'entreprises.

Pourquoi ne pas faire confiance à la solution Sourcing-Force.com de Buy Made Easy (BME) qui offre un guichet unique pour les achats spots ?

En savoir plus :

Olivier Audino

Olivier Audino, Président Directeur Général
Diplômé de Grenoble Ecole de Management.

Avant de fonder Buy Made Easy, Olivier a travaillé 7 ans à la Direction des Achats de General Electric, United Technologies et du groupe SEB.

C’est en partageant avec les opérationnels et les chefs d’entreprise en France et en Europe qu’est née l’idée de proposer une place de marché simple d’utilisation et exclusivement dédiée aux attentes des professionnels.

Ces contenus vont sans doute vous plaire :

Depuis 15 ans, la technologie appliquée aux achats est le terrain de jeu de Bernard Malataverne. Son jugement est sans appel : la techno métier est dépassée, alors même que son taux d'adoption est faible. Déjà en 1996, John Kotter - professeur à la Harvard Business School - expliquait dans son bestseller "Leading Change" que 70% des initiatives de changement au sein des organisations étaient vouées à l'échec.

L'éditeur lyonnais Buy Made Easy (BME) est heureux d'annoncer le lancement de sa solution Sourcing Force chez son premier client Suisse : LEM International, le numéro 1 des solutions innovantes et de haute qualité dans la mesure des paramètres électriques. LEM - entreprise basée près de Genève d'environ 1.400 collaborateurs – comprend des usines à Genève (Suisse), Copenhague(Danemark), Machida (Japon), Pékin (Chine), Milwaukee (USA) et Tver (Russie) ainsi que dix implantations commerciales dans le monde. Son chiffre d’affaires a atteint 261,5 millions CHF sur l’exercice 2015/16. LEM est cotée au SIX Swiss Exchange.