webleads-tracker

Challenger les Achats pour les entreprises Nigériennes

Challenger les Achats pour les entreprises Nigériennes

Dans un contexte économique mondial morose, comment devenir plus compétitif et générer de la marge bénéficiaire et assurer son développement et sa survie ?

Deux choix essentiels s’offrent à toute entreprise lancée dans ce challenge : Développer ses ventes et/ou réduire ses charges.

Le Niger dispose de grandes entreprises dans tous les secteurs d’activité et dont les sièges se trouvent à Niamey. C’est ainsi que l’on peut citer dans le secteur des télécoms :

  • Orange Niger dont le siège se trouve sur l’avenue de djermakoye à Niamey,
  • Airtel Niger situé sur la route de l’aéroport Diori Hamani de Niamey,
  • Moov Niger qui se trouve sur le même boulevard que Airtel
  • Sahelcom qui est la société étatique et qui a son siège au rond de justice Niamey.

optimisez-achats-niger.jpg

Dans le secteur des Hydrocarbures, nous avons :

  •  la Sonidep qui a son siège situé en face de la douane nigérienne.

Dans le secteur bancaire, le Niger n’est pas en reste avec la prolifération des filiales de grandes structures bancaires. Nous pouvons citer :

  • Ecobank Niger situé sur le boulevard de la liberté à Niamey,
  • la BOA sont le siège est situé sur la rue du gaweye,
  • la BIA dont le siège se trouve sur l’avenue de la mairie,
  • la Banque atlantique, la BSIC,
  • la Sonibank situé sur l’avenue de la mairie etc…

Aussi les secteurs du transport, de l’hôtellerie, de la distribution, des mines sont bien desservis par des entreprises de renommée internationale. Le marché nigérien regorge ainsi de fournisseurs potentiels dans tous les secteurs d’activités. De la prestation bancaire, aux services télécoms, BTP, en passant par la distribution et les prestations de service, toutes ces entités développent des offres qui alimentent le marché nigérien.

La réduction des coûts d’exploitation et plus précisément la réduction et la maitrise des frais de moyens généraux constituent un levier indéniable de compétitivité des entreprises.

Le rôle des achats professionnels hors-production dans la compétitivité d’une entreprise


Les achats hors production consistent à acheter des services ou des biens nécessaires à une entreprise mais qui ne touche pas directement le cycle de production. Les services peuvent concerner le nettoyage, l’entretien, la sécurité du personnel et ils sont fournis par d’autres sociétés de services. Quant aux biens, il s’agit essentiellement des fournitures de bureaux et des meubles. Pour bénéficier de ces services ou acquérir ces mobiliers, les entreprises doivent faire appel à des sous-traitants.


Réduction des coûts des achats hors-production


Ces achats indirects constituent un enjeu non négligeable dans la réduction des coûts de fonctionnement d’une entreprise. La maîtrise des achats hors production ont des effets réels dans l’amélioration de la compétitivité. Pour plus d’efficacité, il est donc primordial d’optimiser et de sécuriser le processus. L’entreprise doit améliorer sa méthode d’achat en appliquant une nouvelle stratégie plus efficace et moins coûteuse.

Les dépenses allouées aux achats hors production dans une entreprise représentent en moyenne 10% du chiffre d’affaires. Afin de minimiser cette charge, la firme doit mettre en place un système efficient. La meilleure solution pour pallier cette situation est la réduction des coûts. Dans cette minimisation des coûts il faut agir sur trois plans dont la définition des besoins réels, la consultation des prix et le respect des délais.
Pour réussir la mise en place de cette nouvelle source d’économie financière, les besoins énumérés dans les cahiers de charges doivent se limiter sur le strict nécessaire. Ce qui permet à la firme de se passer des biens ou services inutiles constituant une charge supplémentaire. En faisant jouer la concurrence, les achats de grande qualité peuvent revenir moins chers. Et enfin, le respect des délais, les fournisseurs doivent en effet se conformer aux délais convenus dans les cahiers des charges.


Les stratégies à mettre en œuvre


L’application de ces nouvelles méthodes réduit fortement la charge allouée aux achats hors production d’une entreprise. Toutefois, la mise en œuvre d’une solution adéquate doit être suivie de près. Un diagnostic s’avère nécessaire pour décrire les besoins réels de l’entreprise en matière de services et biens hors production. Ce système permet également de définir le poids des achats sur la finance. À partir de ce diagnostic, il est plus facile de trouver les mesures à prendre.

Les acheteurs professionnels ont pour objectif de fournir la solution la mieux adaptée à l’entreprise. Elle doit être accompagnée de plans d’action ainsi que les différentes étapes permettant à améliorer la stratégie d’achats. Cette solution doit être conforme aux attentes de l’entreprise et concorder aux caractéristiques des marchés fournisseurs. En effet, elle doit leur permettre de réduire leur charge en matière d’achats hors production.


Et vous ? Vous en pensez quoi ?

 

OPTIMUS LOGISTICSIssoufou Maiga Issaka

Manager sourcing, Logistics and supply chain

OPTIMUS LOGISTICS

Représentant Sourcing-Force.com pour le Niger

 

 

 

 

Lu 464 fois Dernière modification le mardi, 04 juillet 2017 15:01
Olivier Audino

Olivier Audino, Président Directeur Général
Diplômé de Grenoble Ecole de Management.

Avant de fonder Buy Made Easy, Olivier a travaillé 7 ans à la Direction des Achats de General Electric, United Technologies et du groupe SEB.

C’est en partageant avec les opérationnels et les chefs d’entreprise en France et en Europe qu’est née l’idée de proposer une place de marché simple d’utilisation et exclusivement dédiée aux attentes des professionnels.